Salle LAUGA– BAYONNE

Jeudi 16 février 2017- 20h30

  • Prix :10€ – tarif réduit membres IDB : 8€
  • Organisateurs : Ville de Bayonne & Iparraldeko Dantzarien Biltzarra
  • Évènement : spectacle de danse

Xateletarrak - Bilaka - Kukai

Dans le cadre du Carnaval de Bayonne, trois spectacles de danse basque sont proposés pour une soirée événement à la salle Lauga. Trois « rites d’aujourd’hui » qui puisent dans les traditions basques pour écrire les danses de notre temps. 

 Xateletarrak  Ohiberritze, Dantzaren botzak – Mise en scène Johañe Etchebest

Dantzaren botzak, les voix de la danse, est présenté pour la première fois dans notre région. Cette pièce courte est extraite du spectacle Ohiberritze présenté à Paris, au Théâtre du Châtelet, dans le cadre du Festival d’Automne 2016. Les danses, écrites notamment par Mixel Etxekopar et Jean-Pierre Récalt pour huit danseurs souletins, sont accompagnés de Jean-Charles Sans à la txirula et entrelacées de basahaide, chants traditionnels de Soule, interpretés par trois jeunes chanteurs d’exception de l’ensemble Xibertarrak : Petti Etchegoyhen et les soeurs Maialen et Maider Larrori

Bilaka-pôle de production chorégraphique de la fédération IDB Negua- Chorégraphe Mathieu Vivier 

Negua est une exploration contemporaine des rites carnavalesques d’hiver du Pays Basque. Perdus dans un monde désenchanté, de jeunes gens réinterprètent les rites et les mythes de leurs ancêtres. Au coeur de l’hiver, dans la forêt de leur imagination, ils donnent lieu à une « cérémonie d’inversion ». Ecrite par Mathieu Vivier pour quinze danseurs et trois musiciens, cette pièce est l’un des grands succès du pôle de production chorégraphique de la fédération de danse basque. Negua met en mouvement les rites d’hiver du pays basque pour tracer un parcours émotionnel où musique en direct, mouvement rituel et danse traditionnelle ne poursuivent qu’un seul but : reprendre le dessus sur la nuit et sortir de l’hiver…

Kukai dantza Gelajauziak – Chorégraphie Cesc Gelabert & Jon Maya

De la rencontre entre le chorégraphe catalan Cesc Gelabert, prix national de la danse en Espagne, et le chorégraphe basque Jon Maya ; de la rencontre entre deux grands maîtres de la danse contemporaine et de la danse traditionnelle basque est née une pièce, Gelajauziak. Ce spectacle, récompensé du prix du meilleur spectacle d’Euskadi et du prix Max en 2015, donne vie à un langage chorégraphique nouveau, empli de force et de vitalité.